Hotel Restaurant Les Alisiers
Hôtel*** & Restaurant
Lieu-dit Faudé
68650 Lapoutroie
Alsace, France
Phone : +33 3 89 47 52 82
Fax : +33 3 89 47 22 38
eMail: contact(at)alisiers(point)com

mardi 28 décembre 2010

Portrait... de la ferme des Embetschés

Après le premier portrait, celui de la distillerie Miclo à Lapoutroie, je vous propose de découvrir une exploitation chère à nos yeux, la ferme des Embetschés.
Située sur les hauteurs de Lapoutroie (en face des alisiers), c'est un véritable coin de paradis!
Cette exploitation multicarte élève chèvres, moutons, cochons et dispose d'un centre équestre.

Il y a des moutons aux Embets depuis l’installation de Dominique et Elisabeth en 1978. L’exploitation compte aujourd’hui 95 brebis allaitantes dont les missions sont multiples.
En effet, une fois par an elles mettent bas un ou plusieurs agneaux, sur des périodes d’agnelage s’étalant de septembre à mai, selon l’âge et la race de la brebis. Elles sont alors rentrées à la bergerie afin de pouvoir leur porter un maximum d’attention durant cette phase délicate.

Nous élevons sur nos hauteurs une soixantaine de cochons en plein-air.
Chaque animal dispose de plus de 250m² pour gambader. Ils sont issus d’un croisement entre trois races pour leur apporter de la rusticité (Large-white, duroc et pietrain).

Suite à l’incendie qui a ravagé notre ferme en 1999, nous nous sommes pourvus d’un troupeau de chèvres de race alpine-chamoisée aux caractéristiques génétiques exceptionnelles. Ces formules 1 du monde caprin ont eu toutefois quelque peu de mal dans un premier temps à s’adapter à la rudesse de leur nouveau milieu. Issues d’un élevage hors-sol, elles ont eu à s’habituer à leurs longues marches quotidiennes, au climat capricieux ainsi qu’au changement saisonnier de leur garde-manger !
Nous les nourrissons donc essentiellement de fourrage que nous récoltons sur nos prairies de montagne. Elles recoivent également du foin de luzerne récolté en plaine d’Alsace ainsi qu’un complément de céréales (maïs, orge, pois, féverole, avoine). Nos chèvres ne reçoivent ni mélanges industriels ni aliments susceptibles de contenir des OGM.

Le bio
Nous avons entamé les démarches pour le passage en bio qu’en 2005 même si depuis toujours, la ferme s’était éfforcée d’aller le plus loin possible dans sa démarche environnementale.
Notre fromage de chèvre est certifié bio depuis avril 2006. Pour obtenir l’agrément, nous n’avons pas eu beaucoup à modifier nos pratiques, ayant toujours été assez proches du cahier des charges bio, tentant même parfois d’aller plus loin sur certains aspects (maintien de la biodiversité, protection de l’avifaune...).
Nos efforts ont néanmoins dû se porter sur deux points :
- les types de soins aux animaux : être plus efficace en terme de prophylaxie, développer l’usage de la phytothérapie et de l’homéopathie.
- l’achat des aliments : l’intégralité de l’alimentation des chèvres est désormais certifiée AB

HISTORIQUE:
1978 : La commune de Lapoutroie loue à Elisabeth et Dominique Schmitt 17 hectares de terrains boisés qui englobent la Haute Pierre. Un hectare est acheté pour y construire les bâtiments. La première année un rêve d’enfant se réalise pour Dominique : construire sa maison, une maison autonome, écologique et intégrée dans le paysage. L’année suivante la petite famille s’y installe.
1980 : naissance de Gaspard. 30 chèvres laitières font vivre la famille 
1984 : naissance de Salomé 40 chèvres, et une ouverture sur les autres, début d’actions collectives, le Cellier des montagnes se crée en 1988 et Thierry arrive pour s’intégrer au groupe.
1988 : création du Cellier des Montagnes, magasin collectif de vente de produit fermier à Hachimette.
1989 : création du GAEC : Elisabeth et Thierry Hager se joignent à l’aventure. Le troupeau est augmenté en conséquence et passe à 100 chèvres.
1992 : Nos soixante premiers cochons arrivent aux Embetschés. Ils logent dans des petites cabanes attenantes à chacun de leur parc.
1999 (juin) : Les quatre premiers chevaux de Salomé prennent leur place à la ferme...quelques jours avant l’incendie.
1999 (juin) : L’incendie (pour cause électrique) anéantit la totalité du bâtiment ainsi que ses occupants : 120 chèvres et 2 chevaux.
1999 (Octobre) : le nouveau troupeau est arrivé du Vercors, le nouveau bâtiment est presque achevé.
2000 : les premiers CTE sont signés (Contrats Territoriaux d’Exploitation). Ils officialisent la pratique de la fauche tardive dans la sauvegarde du Tarier des prés, oiseau indicateur de la bio-diversité.
2001 : Un bâtiment pour les cochons est construit ; plus confortable pour ses hôtes et pour les diverses manutentions, il nous permet aussi de ne plus avoir à prendre le tracteur pour nourrir les animaux.
2004 : Arrivée de Gaspard à la ferme, portant à 5 le nombre de personnes travaillant sur la ferme et permettant à chacun de se dégager plus de temps libre.
2005 : Certifications des ateliers chèvres et moutons en Agriculture biologique.
2006 : Création de l’Amap de la centaurée.

L'ensemble des textes et photos sont extraits du site internet des Embetschés: www.embets.com
Retrouvez leurs produits au Cellier des Montagnes à Hachimette et aux alisiers bien sûr.
Bonne route à Salomé, Gaspard et leur famille!

Les Alisiers
Restaurant et Hôtel*** de charme en Alsace
68650 LAPOUTROIE

Libellés : ,

publié par Matthias DEGOUY pour Les Alisiers à

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil