Hotel Restaurant Les Alisiers
Hôtel*** & Restaurant
Lieu-dit Faudé
68650 Lapoutroie
Alsace, France
Phone : +33 3 89 47 52 82
Fax : +33 3 89 47 22 38
eMail: contact(at)alisiers(point)com

mercredi 16 juin 2010

Une rencontre inattendue...

Inattendue??? Enfin si quand même un peu... on est en Alsace tout de même! Néanmoins c'est toujours un plaisir de rencontrer l'échassier emblématique de notre belle région. La voici en image:


Un peu de science naturelle:

La Cigogne blanche (Ciconia ciconia), est un grand oiseau échassier, carnivore, de la famille des Ciconiidés. Cette cigogne est reconnaissable à son long bec et à son plumage noir et blanc
Elle peut mesurer jusqu'à 1,30 mètre de hauteur, pour un poids compris entre 2,7 et 4 kg (moyenne de 3,5 kg). Elle a une envergure de 1,80 mètre, voire 2 mètres. Son bec, de couleur rouge orangé, mesure presque 20 cm (15 à 19 cm chez le mâle et 14 à 17 cm chez la femelle). Il est plus large chez le mâle. C'est d'ailleurs l'un des rares traits de dimorphisme sexuel que l'on peut observer. Les yeux de cette cigogne sont noirs, et deux traits noirs les encadrent, donnant ainsi comme une impression de "maquillage".
Le plumage est entièrement blanc, à l'exception des rémiges qui sont noires. On croit souvent à tort que la queue de la cigogne blanche est noire, trompés par ses grandes et larges ailes qui la recouvrent intégralement.
Son vol est caractéristique : elle s'élève en spirales, en profitant des courants ascendants, et aime surtout planer. En vol, on peut la distinguer facilement du héron car elle vole le cou tendu, alors que le héron le recourbe, le coude.
Pour communiquer, la cigogne claquette (ou craquette) du bec.
Biologie
La Cigogne blanche vit en moyenne entre 15 et 20 ans.
C'est un oiseau carnivore qui se nourrit essentiellement de vers de terre, de petits rongeurs, d'insectes, de batraciens, de poissons, de petits reptiles, etc. Chaque été, une famille de cigognes consomme environ 250 kilos de nourriture.
À l'instar des chouettes, la cigogne rejette les poils, les os et autres restes non assimilables, sous forme de pelotes de régurgitation.
Migrations
C'est un oiseau migrateur africain qui vient se reproduire en Europe en empruntant deux tracés différents. L'un contourne la Méditerranée par l'Est pour atteindre les zones de nidification se situant dans les pays de l'Est. L'autre chemin passe au-dessus du détroit de Gibraltar et l'Espagne pour atteindre la France. Les 300 000 cigognes qui se partagent l'Europe appartiennent à deux populations migratrices. Les "orientales", les plus nombreuses (9 sur 10), passent l'hiver en Afrique de l'Est et du Sud et arrivent chaque printemps dans les pays de l'Est européen après avoir franchi le détroit du Bosphore. Les "occidentales" (alsaciennes, espagnoles, etc.) reviennent du Sahel par le détroit de Gibraltar. On parle d'instinct de migration, car l'animal porte en lui dès sa naissance, le besoin de migrer alors qu'il ne sait pas encore voler (nécessite un apprentissage). Lors de son voyage, la cigogne repère visuellement le chemin du retour. Une étude récente a pu démontrer qu'une partie du cerveau de la cigogne contenait de la magnétite, ce qui l'aide certainement à trouver son chemin. La cigogne rejoint toujours le même nid
Ce bel échassier était jadis la parure estivale des hautes toitures alsaciennes. L'oiseau, devenu symbole de l'Alsace, n'était plus représenté dans cette région française que par une dizaine de couples vers 1975. Grâce aux ornithologues qui se sont mobilisés pour les sédentariser, plusieurs dizaines de couples nichent de nouveau dans la région. Au centre d'Hunawihr, dans le Haut-Rhin, deux cents cigognes évoluent en totale liberté ; et quelques individus sont placés en volière pour intégrer le programme de réintroduction. Il en est de même au parc des cigognes Cigoland à Kintzheim dans le Bas-Rhin. Au bout de trois ans, elles perdent l'instinct de migrer et peuvent être relâchées. Bien nourries, elles ne craignent ni le froid ni la neige.
La Cigogne blanche, parce qu'elle niche près de l'homme et revient sur son nid chaque année (il peut finir par dépasser 500 kg de brindilles diverses), est un oiseau symbolique du cycle des saisons. Dans le folklore de bien des régions et en particulier d'Alsace, région dont elle est devenue l'emblème, la cigogne est censée apporter les bébés en les portant dans un linge tenu par le bec.
En Alsace, on dit que si une cigogne vole en rase-mottes au-dessus d'une jeune femme, elle attendra un bébé dans l'année.
Extraits de Wikipédia.

Les Alisiers
Restaurant et Hôtel*** de charme en Alsace
68650 LAPOUTROIE

Libellés : ,

publié par Matthias DEGOUY pour Les Alisiers à

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil